Vivre dans un grenier peut être le top – ou un flop
03/07/2018
Quels aspects devriez-vous prendre en compte pour la construction d’un toit plat?
17/09/2018

Les taches d’eau sur le plafond, la condensation, la formation de moisissure et les pertes de chaleur. Ce ne sont que quelques-uns des nombreux problèmes causés par la construction impropre des toits plats. Pour avoir un toit durable et efficient sur le plan énergétique, une attention particulière doit être accordée à sa mise en œuvre, même si cela peut parfois nécessiter une approche différente dans la construction.

Pour toutes les structures exposées au soleil, aux variations de température, à l’eau ou aux contraintes mécaniques, il faut respecter une règle de base: elles doivent être construites avec des matériaux et des techniques garantissant que la structure pourra résister à toutes les menaces climatiques. Cela semblerait simple. On doit concevoir et construire un bâtiment de la même manière que nous définissons et choisissons nos vêtements. Selon la saison et le climat, on se protège contre la pluie avec un parapluie ou un imperméable, tandis que on porte des vêtements légers en été.
Cependant, un bâtiment, y compris son toit, ne peut être “habillé” qu’une seule fois. Il faut donc l’envelopper en couches, en choisissant une technique qui le protège en permanence de toutes les conditions météorologiques.

“L’imperméabilisation est comme la peau. S’elle reste sans protection et exposée au soleil trop longtemps, elle s’endommagera de manière permanente. “

Malheureusement, en réalité, on trouve différentes interprétations sur comment assurer la durabilité de la couverture. Par exemple, en examinant la construction classique d’un toit plat, on observe que la couche de protection contre l’eau – ou l’imperméabilisation – n’est souvent pas protégée. On peut cependant noter que le bâtiment est en fait protégé de l’humidité atmosphérique. Toutefois, à cause de l’exposition directe aux changements de température et aux contraintes mécaniques, telles que la grêle ou les rayons UV, le matériau est sujet à l’usure et finit par se déchirer. Malheureusement, les travaux de réparation, à l’exception de quelques restauration partielle, n’améliorent généralement pas les choses.

Toitures inversées durables avec mètres carrés «gratuits» supplémentaires

La construction diligente de la toiture est le seul moyen de protéger votre bâtiment des facteurs externes, ainsi que nous-mêmes des problèmes de réparation continue. Puisque on veut que le toit garde l’eau en permanence et, en même temps, nous protège de la chaleur estivale et du froid hivernal, on doit, en plus de l’imperméabilisation, envisager soigneusement la technique d’installation correcte d’une protection thermique.

Imperméabilisation durable = toiture durable

  La durabilité de la toiture est obtenue en protégeant l’imperméabilisation des effets négatifs des rayons UV et des changements de température, car ceux-ci accélèrent le vieillissement et deviennent fragiles.
L’isolation thermique spéciale en polystyrène extrudé XPS, qui n’absorbe pas l’eau et maintient sa capacité isolant même en cas de fortes précipitations et d’humidité, constitue un bon choix. Cette isolation thermique agit comme un “écran” de écume, étant assez solide pour résister au piétinement, au passage des voitures et aux contraintes d’autres charges. Les toits construits selon cette technique sont régulièrement utilisés dans les grands bâtiments, où les investisseurs, après quelques années, ne peuvent plus se permettre des coûts de réparation énormes. Malheureusement, dans les petits bâtiments, les lacunes des connaissance en la matière conduisent toujours à la mise en place d’une imperméabilisation non protégée.

“Un toit inversé peut prolonger la durée de vie de votre toit plat pendant longtemps sans craindre des facteurs extérieurs”.

Dans la construction, le procédé décrit pour obtenir une stabilité durable de l’imperméabilisation est appelé le toit inversé. Cela évite l’usure inutile et rapide du matériau imperméabilisant causée par l’influence de facteurs externes. Avec cette méthode, l’imperméabilisation peut rester flexible pendant longtemps et sa durabilité peut parfois durer aussi longtemps que celle du bâtiment.

Isolation thermique: la voie pour bâtiments à énergie zéro

Conformément à la Législation UE à mettre en place, le développement de toits plats met l’accent sur des solutions durables et économes en énergie. Tous les bâtiments publics construits après 2018 devront être conformes aux directives de l’UE et respecter les normes prescrites pour les bâtiments à consommation d’énergie quasi nulle. Après 2020, le même règlement s’appliquera à tous les nouveaux bâtiments et aux rénovations. Le toit inversé est donc une solution simple pour tous les bâtiments et il est particulièrement adapté aux bâtiments à faible consommation d’énergie. Les investisseurs des bâtiments dotés de toits plats peuvent tirer un double avantage de leur nouvelle construction: ils disposent d’un toit durable et versatile et ils bénéficient d’une zone résidentielle additionelle sans frais supplémentaires. De plus, les toits inversés peuvent être renouvelés sans toucher la structure existante, mais en utilisant simplement des mesures bien conçues pour réaliser des économies d’énergie durables et, enfin, un nouvel espace utile, augmentant ainsi la qualité à long terme de la vie à l’intérieur.
Et vous? Envisagez-vous de construire une nouvelle maison ou souhaitez-vous améliorer votre confort dans les pièces situées sous le toit plat existant?

Voulez-vous en savoir plus? Contactez-nous à tech@fibran.it

La solution FIBRAN

Pour isolation thermique des toits plats inversés, les panneaux de polystyrène extrudé FIBRANxps constituent la solution idéale.
Grâce à leurs caractéristiques physiques, les panneaux FIBRANxps ont une faible absorption d’eau et, par conséquent, un coefficient de conductivité thermique stable dans le temps.
En outre, ils possèdent une résistance mécanique élevée, ce qui les rend adaptés à tous les types de charges sur le toit.